Sarah

03 janvier 2007

AMERICAN PICTURES Photographies de Jacob Holdt

Jacob_Holdt_American_Pictures_552

L'EXPO QUI TUE!!!Hum, pas facile de voir la vérité en face...

En 1971, à 24 ans, Jacob Holdt découvre les Etats-Unis qu'il parcourt à pied et en stop, vagabondant pendant cinq années, vendant son sang pour vivre à travers 48 états, avec une attirance particulière pour les exclus du rêve américain. Il raconte, dans les lettres à son père, ses déboires et ses rencontres, notamment au sein de la communauté noire dont il "tombe littéralement amoureux" selon son expression, et dont il s'attache à comprendre l'ostracisme et le racisme dont elle fait l'objet. Incrédule, son père lui envoie un appareil photographique, charge à Jacob de prouver ses dires. Ces images frappent par la proximité d'un quotidien partagé, leur étonnante simplicité où perce l'infini respect que l'on devine derrière l'objectif, l'absence de parti-pri demonstratif et en mêm temps la compassion sincère pour des compagnon de fortune ou d'infortune avec en fond le constat sans détour de la banalité de l'exclusion et de la misère. Il est troublant de remarquer que ce reportage social répond comme en echo à celui, pionnier à la toute fin du XIXe siècle, d'un autre danois, JacobRiis qui dénonça les condition de vie des immigrants arrivant à New-York.Comme chez Riis, les vues des personnes à l'intèrieur de leur logement saisies dans la brutalité de la lumière artificielle, abondent dans le travail de Jacob Holdt et donne une force inouï à l'ensemble. Ce corpus de diapositives, prises avec un simple appareil demi-format, se révèle une source documentaire inépuisable pour leur auteur, dont elle constitue la base de son travail de conférence sur le racisme et les discriminations.

Il y a d'autres photos dans l'album.

Posté par faras à 10:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


09 décembre 2006

agenda0010

Posté par faras à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2006

Estampe

agenda0009

Posté par faras à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2006

Evolution

bouteille4bouteille3bouteille2bouteille


Je veux montrer avec ces images que, je pense que tout est voué à évoluer ou à disparaître. Les éléments, les idées, les pratiques, les évènements, les sociétés, les êtres vivants et les bouteilles en plastiques(bien sûre) sont régis par le temps et subissent de constantes modifications durant leurs histoires.
Voilà une théorie que Antoine Laurent de lavoisier énonce en 1773 et surtout qui explique bien ma démarche "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme".

 

chaise2        

Posté par faras à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2006

JE SUIS TOI

jesuistoiTrès belle exposition de Lani Maestro à l'eglise St Nicolas.Agréable instant de réflexion à travers des bancs de bois aux multiples facettes!
Lani Maestro est une artiste dont les oeuvres s'articulent essentiellement autour de préoccupation d'ordre réflexives et philosophiques, de notre relation au monde, à l'espace qui nous entoure, à "l'autre". avec cette oeuvre je suis toi, c'est une nouvelle proposition, un nouvel"espace réflexif" qui nous est donné d'approcher. Les matériaux employés ici sont d'une simplicité extrême et le caractère humble de la manufacture de ses sculptures le souligne. Rien apparemment ne laisse entrevoir un débordement de moyens ou une profusion de procédés techniques pour la réalisation de ses oeuvres, mais plutôt une interrogation et invitation autour d'un matériau, de son usage et de ses fonctions:Le bois. Une multitude de sculptures à la fois semblable et dissemblable, unique et multiple. Des multiples individués où l'humanité peut se présenter et être représentée. Une invitation au partage de la dimension spatiale et de l'environnement qui constitue les bases de ses recherches et productions.

Posté par faras à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]